les-mangeurs-inquiets-et-la-mode-des-regimes-alimentaires-par-patrick-lambert

Les mangeurs inquiets et la mode des régimes alimentaires, par Patrick Lambert

 

 

La saison des régimes bat son plein. Mais quelles sont les motivations qui sous-tendent cet intérêt ? Tout d’abord, une proposition de définition donnée par la sociologue Janet CHRZAN dans son livre “Why we love fad diets”, ou “Pourquoi nous aimons les régimes à la mode”. Un régime est un système de croyances sur la nourriture qui influe le comportement alimentaire par des peurs, des convictions et des fantasmes, sous l’apparence d’un libre choix. Faire un régime serait donc une manifestation de son libre arbitre, dans un projet individualiste au long cours d’auto transformation, grâce à des lectures d’automédication ou d’auto-assistance, et des vidéos d’aide à la transformation physique. Le développement personnel part de l’idée que nous pouvons contrôler notre corps et notre comportement, agir sur notre destin et notre réussite individuelle.

Ne pas considérer que nous sommes à la merci d’un contexte économique qui nous dépasse, soumis à des forces culturelles et environnementales, permet de penser que nous sommes libre de choisir, tour à tour notre compagnon de vie, notre profession et notre lieu de vie, que nous sommes la seule personne à pouvoir conditionner notre succès.

Une enquête sociologique a été menée par le Pew Research Center (USA) dans 44 pays dont la France. Il en résulte que notre individualisme est puissant : nous sommes 50% à considérer que nous avons le contrôle sur nos chances de succès, contre 37% en moyenne pour les autres pays européens. Mais il ne passerait pas par le travail: nous ne sommes que 25% à penser qu’il faut travailler dur dans la vie pour réussir, contre 35% pour la moyenne européenne. Alors, cela passerait par quoi ? La religion ? Que nenni, nous sommes 14%  à considérer la religion comme très importante dans la vie, contre 25% pour les autres pays d’Europe.

Les psychologues parlent du “lieu de contrôle” ; quand il est interne, les événements sont considérés déterminés par notre propre action et notre mérite. Externe, les événements échappent au contrôle, et sont perçus soumis aux conditions ou aux personnes environnantes. Dans le cas qui nous intéresse, le poids est déterminé par un lieu de contrôle externe, comme la chance ou la génétique, ou un lieu interne quand il est la conséquence de notre bon vouloir et de nos efforts. Dans ce dernier cas, l’individualisme, particulièrement français, favorise l’industrie du régime: éditions de livres sur le tout nouveau régime révolutionnaire, programmes d’amaigrissement  sur la toile, ventes de nourritures spéciales ou de compléments alimentaires. Cela dénote d’une vue mécaniste du corps, cohérente avec une foi dans le capitalisme consumériste. Si le corps est malléable, chacun est responsable de sa forme, et moralement coupable de ne pas être mince. La croyance dans la capacité des achats de biens et services pour faire peau neuve, pour se créer une identité, un corps, amène à l’allégeance à des marques, à consommer pour se rassurer.

La France est le pays du luxe, donc de l’image ; l’individualisme français mise sur l’apparence, et investit avec appétit sur les régimes : méfions-nous de nous-même !

Patrick Lambert

Psychiatre, praticien hospitalier au CHU de Nantes, diplômé en médecine légale, responsable du Centre d’Activité Thérapeutique à Temps Partiel du secteur 1 de l’agglomération nantaise, psychothérapeute fondateur de la psychagogie scotocentrée, auteur de “L’analyse psychagogique des rêves”, éditions Fabert.

Directeur et formateur E3PI en Psychopathologie et Analyse psychagogique des rêves.

La vie de l’école

Approche de la psychopathologie (partie 1), avec Patrick Lambert

Formation

Approche de la psychopathologie (partie 1), avec Patrick Lambert

Lire l'article
Phéromone, quand tu nous tiens ! par Patrick Lambert

Article

Phéromone, quand tu nous tiens ! par Patrick Lambert

Lire l'article
Vieillissement et espérance de vie, par Patrick Lambert

Article

Vieillissement et espérance de vie, par Patrick Lambert

Lire l'article
Combattre l’effet addictif des collations salées, par Patrick Lambert

Article

Combattre l’effet addictif des collations salées, par Patrick Lambert

Lire l'article

Localisation

E3PI, 32 rue Emile Barrière, 31200 Toulouse
- Contactez-nous par email : CLIQUEZ ICI
- Par téléphone : 05 61 12 52 62

Accessibilité

5 minutes à pied du métro
Ligne B : arrêt Barrière de Paris
Garage à vélos à disposition

Mobilité réduite

Locaux en rez-de-chaussée adaptés PMR